Alzheimer et démence
12 novembre 2019 9 h 11 min
Bookmark and Share
Les termes Alzheimer et Démence sont souvent utilisés de manière aléatoire, mai

Alzheimer et démence

Les termes Alzheimer et Démence sont souvent utilisés de manière aléatoire, mais la plupart des gens ne savent pas qu’ils ont des significations très différentes. La démence est un syndrome qui décrit un large éventail de symptômes. Ces symptômes ont une incidence sur la capacité d’une personne à effectuer ses activités quotidiennes de manière autonome.

Par contre la maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui est la cause la plus courante de démence. Dans le cas de la maladie d’Alzheimer, le cerveau peut déjà montrer des signes de la maladie.

 

 

 

  • Qu’est-ce que la démence ?

La démence est le nom d’un groupe de symptômes qui empêchent de se souvenir, de penser clairement, de prendre des décisions ou même de contrôler ses émotions. Il est important de noter que la démence n’est pas une maladie en soi et que l’apparition de symptômes de démence est causée par diverses conditions.

  • Qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer est un trouble neurologique du cerveau, qui provoque des problèmes de mémoire, du nom d’un médecin allemand, Aloïs Alzheimer, qui l’a décrite pour la première fois en 1906.

 

Il est important de noter qu’une personne peut être atteinte de la maladie d’Alzheimer sans ressentir les symptômes de la démence.

  • Comment ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer

 

La perte de mémoire et les autres changements cognitifs caractéristiques de la maladie d’Alzheimer et de la plupart des autres formes de démence ne peuvent pas être inversés. Mais il existe des moyens éprouvés de retarder le déclin, du moins à court terme.

Nous allons faire un aperçu rapide sur quelques moyens de retarder ce déclin inexorable.

 

 

  1. Stimuler l’activité mentale

De plus en plus de recherches indiquent que la stimulation du cerveau a le pouvoir de ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer, en particulier au début de son développement. Selon eux, une activité cognitive plus fréquente tout au long de la vie est liée à un ralentissement du déclin cognitif plus tard dans la vie.

 

 

  1. Modifiez votre vie quotidienne

Simplifier le cadre de vie et fournir les outils nécessaires pour aider la mémoire existante d’un proche atteint de la maladie d’Alzheimer peut l’aider à maintenir son indépendance plus longtemps. Cela a l’avantage de réduire le stress et de ralentir le déclin.

 

  1. Gardez les routines

 

La stimulation de nouvelles idées peut avoir des effets positifs, mais trop de changements peuvent être source de confusion et de désorientation. La familiarité est très importante pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’autres formes de démence. Le stress de devoir faire face à des changements soudains ou importants peut aggraver les symptômes.

Remarque : le stress ne cause pas la maladie d’Alzheimer, mais il a été démontré qu’il aggrave les symptômes chez les personnes déjà touchées.

 

  1. Incorporer des vitamines et des herbes

Les scientifiques étudient plusieurs additions alimentaires différentes pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et d’autres types de démence. Deux des domaines les plus prometteurs dans la lutte contre la maladie.

 

 

  1. médicaments

Il y en a plusieurs médicaments approuvés par les hautes autorités scientifiques, qui sont utilisés pour retarder les symptômes de la maladie d’Alzheimer ou empêcher leur aggravation pendant une période limitée.

Détails de l'inscription


Catégorie

Contacter l'auteur Remplissez les champs ci-dessous pour contacter cette annonce auteur.


Liste connexes