France - Uruguay: l’Argentin Néstor Pitana à l’arbitrage
10 juillet 2018 6 h 24 min
Bookmark and Share
La coupe du monde 2018 qui se déroule actuellement en Russie jusqu’au 15 juillet prochain est à un point crucial de la compétition. Dès le vendredi 06 juillet, les quarts de finale débuteront a

France - Uruguay: l’Argentin Néstor Pitana à l’arbitrage

La coupe du monde 2018 qui se déroule actuellement en Russie jusqu’au 15 juillet prochain est à un point crucial de la compétition. Dès le vendredi 06 juillet, les quarts de finale débuteront avec le match très attendu de la France contre l’Uruguay et celui de la Suède contre l’Angleterre. En outre, les bleus devront jouer un match sous l’arbitrage de l’Argentin Néstor Pitana dont le pays a été battu en huitième de finale par la France (4 – 3).

Avec les paris en ligne en faveur de l’Uruguay, les bleus devront faire preuve de beaucoup de courage lors de cet affrontement. Après la victoire de la France sur l’Argentine en huitième de finale, l’équipe de Didier Deschamps retrouvera encore l’Argentine sur son chemin, cette fois-ci à l’arbitrage. Ce fut également le cas lors de la coupe du monde 2014. Néstor Pitana avait officié en quart de finale lors du match France – Allemagne.

Âgé de 43 ans, Néstor Pitana est un arbitre argentin actuellement à son troisième arbitrage pour cette coupe du monde. En effet, il était en poste lors du match d’ouverture de la compétition Russie – Arabie Saoudite ainsi que lors des matchs Mexique – Suède et Croatie – Danemark. Néstor Pitana a également accordé deux penalties lors de cette compétition, un pour la Suède et un pour la Croatie. Le match France – Uruguay sera son quatrième match à arbitrer pour la coupe du monde 2018 avec deux assistants Hernan Maidana et Juan Pablo, tous deux Argentins.

Le choix de Néstor Pitana reste quelque peu surprenant pour les supporters étant donné que la France a éliminé l’Argentine lors du tour précédent. Pourtant, la FIFA ne trouve rien à redire puisqu’aucune règle n’interdit cela. D’ailleurs, ce fut le cas du Sénégalais Malang Diedihou qui a officié en tant qu’arbitre lors du match Belgique – Japon alors que le Sénégal avait été éliminé de la même poule que le Japon. Une situation qui malgré les doutes reste conforme à la loi. L’équipe des bleus va devoir se surpasser pour repartir avec une victoire face à cet adversaire historique qui leur donne énormément du fil à retordre.

France – Uruguay, c’est une vieille histoire qui continue. En effet, les bleus ont affronté l’Uruguay en 1966 à Londres avec comme entraîneur Henry Guérin et ont perdu (1 – 2). En 2002, sous l’égide de Roger Lemerre, ils ont fait match nul avec les Uruguayens. Un match au cours duquel Thierry Henry reçoit un carton rouge et se fait expulser. En coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, c’est la même situation. La France fait match nul avec l’Uruguay.

Le match France – Uruguay n’est pas le seul qui aura lieu ce vendredi. Les arbitres ont aussi été désignés pour les trois autres matchs de cette journée. On note l’absence du Sénégalais Malang Diedihou pour les quarts de finale. Le Néerlandais Björn Kuipers arbitrera le match Suède – Angleterre, le serbe Milorad Mazic sera en poste pour le match Brésil – Belgique et le brésilien Sandro Ricci officiera pour le match Russie – Croatie.

Détails de l'inscription


Catégorie

Contacter l'auteur Remplissez les champs ci-dessous pour contacter cette annonce auteur.


Liste connexes