Le leasing avec option d'achat, une nouvelle manière de consommer
19 novembre 2016 12 h 46 min
Bookmark and Share
Acquérir un premier ou un nouveau véhicule est une étape obligatoire lorsque l'on est dans la vie active. En effet, rien ne peut remplacer le confort et la flexibilité qu'offrent une voiture. Cepe

Le leasing avec option d'achat, une nouvelle manière de consommer

Acquérir un premier ou un nouveau véhicule est une étape obligatoire lorsque l’on est dans la vie active. En effet, rien ne peut remplacer le confort et la flexibilité qu’offrent une voiture. Cependant, avancer une telle somme d’argent n’est pas toujours possible, pour des raisons évidentes de budget. C’est pourquoi de plus en plus de ménages français ont recours au LOA, le leasing avec option d’achat. Le principe est simple : vous louez votre véhicule tout en ayant la possibilité de l’acquérir à la fin du contrat. C’est une excellente manière d’acquérir un véhicule sans pour autant avancer toute la somme d’un seul coup.

Le LOA, comment ça fonctionne ?

Beaucoup de personnes confondent la LOA avec la LLD (location longue durée). Pourtant, les deux sont bien distinctes : la LLD ne propose pas d’option d’achat. C’est l’avantage non négligeable qui pousse de nombreux français à plutôt se tourner vers la LOA.

En pratique, le contrat est signé pour une durée allant de deux à cinq ans. Un dépôt de garantie est déposé afin de garantir la solvabilité, et le contrat est lancé. A la fin de ce dernier, il est possible d’y mettre un terme définitif ou de procéder à un achat au prix de la valeur résiduelle.

Et pour les bateaux ?

La bonne nouvelle, c’est qu’il est également possible de souscrire à une LOA pour d’autres véhicules, notamment les bateaux. Le principe est globalement le même que pour une voiture. Certains détails ne sont toutefois pas exactement les mêmes.

D’abord, la LOA pour un bateau peut s’étaler de trois à quinze ans. Ensuite, elle n’est valable que pour les bateaux neufs. Inutile de commencer à chercher un bateau d’occasion en leasing, c’est impossible.

Un apport est également demandé, en général une vingtaine de pourcents. Mais ce pourcentage peut varier du simple au double, puisque ce sont les établissements de financement qui le choisissent. De quoi refroidir les plus frileux !

Détails de l'inscription


Sitehttp://www.leasing-bateaux.com
Catégorie

Contacter l'auteur Remplissez les champs ci-dessous pour contacter cette annonce auteur.


Liste connexes