Les villas du Roi des Belges sur la Côte d’Azur
2 novembre 2016 15 h 07 min
Bookmark and Share
Manifestement, Léopold II, roi des Belges, préférait le ciel sans nuages de la Côte d'Azur aux brouillards wallons et aux pluies flamandes, du moins pour ses villégiatures. En effet, celui qu'on

Les villas du Roi des Belges sur la Côte d’Azur

Manifestement, Léopold II, roi des Belges, préférait le ciel sans nuages de la Côte d’Azur aux brouillards wallons et aux pluies flamandes, du moins pour ses villégiatures. En effet, celui qu’on surnommait le Roi Bâtisseur et qui a développé la station balnéaire d’Ostende a aussi doté la Côte d’Azur de magnifiques villas, dont le luxe est encore aujourd’hui sans égal.

La Villa Léopolda

Située sur les hauteurs de Villefranche, cette villa, construite par le roi sur un terrain acquis pour le prix symbolique de 2F a eu plusieurs propriétaires, dont Giovanni Agnelli, le patron de Fiat, puis le couple Safra. C’est quand Lily Safra décide de la vendre à un milliardaire russe que la villa va faire la une de l’actualité. En effet, Mikhaïl Prokhorov s’était engagé à acheter la villa et ses meubles pour la somme de trois cent quatre vingt dix millions d’euros en 2008, et il avait versé une garantie de dix pour cent, soit trente-neuf millions d’euros.

Quand éclate la crise des subprimes, en 2009, l’oligarque change d’avis et tente de récupérer son dépôt de garantie. Il faudra trois procès successifs pour que la cour de Cassation confirme définitivement, en 2012, que le dépôt de garantie restait à Lily Safra. Belle plus value, même si on enlève les frais d’avocat ! La milliardaire a fait don de la somme a des oeuvres caritatives, et la superbe villa Léopolda attend sans doute aujourd’hui encore un acquéreur.

La Villa des Cèdres

Mais le prix de la villa Léopolda n’est rien à côté de celui de la Villa des Cèdres, à Saint Jean Cap Ferrat, qui met à un nouveau niveau le record du prix de l’immobilier de luxe sur la Côte d’Azur. En effet, pour cette ville, on évoque le prix de un milliard d’euros, ce qui en ferait la villa la plus chère du monde ! Une partie de cette valeur se trouve sans doute dans le jardin botanique, avec sa surface de 14 hectares et ses très nombreuses plantes rares. Les autres équipements de la villa, sa piscine, son écurie, sa salle des fêtes – qui a dû voir de nombreux bals au temps de Léopold II – et même ses dix chambres sont en effet plus classiques (même s’ils constituent un rêve inaccessible pour le commun des mortels).

Détails de l'inscription


Sitehttp://www.magrey.fr
Catégorie

Contacter l'auteur Remplissez les champs ci-dessous pour contacter cette annonce auteur.


Liste connexes